Clésa Fleurs & Jardins : épisode 3

P1000924

 

Vous l’attendiez tous… Le voilà ! Dans ce troisième épisode de notre série Clésa, vous allez connaître les coulisses du projet et enfin découvrir le nouveau concept.
Pour les retardataires allez voir ici et .

 

Une fois la recherche sur le projet fictif terminée, Francis et Christine Mignani ne trouvaient pas de boutique pouvant accueillir le projet imaginé par Richard Bagur.  Ils ont alors décidé d’adapter le nouveau concept à leurs deux boutiques de la rue de Sèze.

 

La réalisation de ce nouveau projet a demandé beaucoup d’adaptation puisque le concept a été modifié afin de correspondre à deux boutiques voisines mais qui ne sont pas mitoyennes.

 

Le concept se décline autour de deux entités différentes qui possèdent certains codes communs, pour garder un fil conducteur visible entre les deux espaces et une cohérence avec le nom et la baseline : « Clésa, vivez la nature autrement ».

 

clesa

 

La boutique située 13 rue de Sèze est un magasin de végétaux d’intérieur inspiré d’un jardin à la française, il porte le nom de Clésa Fleurs & Jardins.

Celle située 17 rue de Sèze est un magasin de stockage de végétaux d’extérieur s’apparentant à une orangerie, il se nomme Clésa Jardins.

 

Dans la boutique Clésa Fleurs & Jardins une fontaine circulaire trône au milieu du magasin, elle est entourée de deux allées symétriques bordées par des murs en pierres où les fleurs sont disposées sur de discrètes étagères en zinc, qui rappellent les toits des anciennes demeures. Le sol est couvert de pavés naturels pour garder un esprit minéral. Une serre à orchidées fait le lien entre l’espace d’exposition et le point boutique.

 

Dans la boutique Clésa Jardins, les murs sont devenus une « végétothèque » où les rayons sont accessibles grâce à une échelle en fer commune aux anciennes bibliothèques. Un mur de pierre et un sol en béton donnent un esprit originel à l’espace de stockage, des arches en fer nous immergent dans une ancienne serre.  Tout est brut : la rouille et les points de soudure sur les ferrailles, les fissures sur le sol, le terreau sur la table de rempotage…

 

Dans les deux boutiques, toutes les réalisations techniques sont des idées de Richard Bagur et ont été réalisées par des entreprises partenaires (meubles, sols, verreries…).

 

Une petite info en plus pour clore cet article : si vous regardez le logo de Clésa, vous reconnaîtrez les codes du jardin à la française :

 

clésa symbolique du logo

Dans le prochain, et dernier épisode vous pourrez enfin découvrir le résultat grâce à de nombreuses photos ! Et pour les plus impatients d’entre vous, vous pouvez allez voir le résultat au 13 et au 17 rue de Sèze dans le 6ème arrondissement de Lyon !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *