Quand l’architecture intérieure s’inscrit dans une démarche de développement durable.

IMG_2116

La réussite de ce projet est double : il vient s’inscrire dans une démarche environnementale et durable tout en étant un exemple de réussite en termes de collaboration entre l’architecte d’intérieur et l’agenceur, collaboration que détaillait l’Agenceur Bois dans son numéro de juin 2014.

 

« Ce magasin est le reflet de mes engagements et il est important pour moi d’incarner les valeurs que je prône » (Sébastien Bétend dans Les Echos)

 

Concevoir un magasin d’optique à la fois esthétique et écologiquement responsable, tel était le défi lancé par Sébastien Bétend, écolo-opticien-lunetier à Bron, à deux pas de Lyon. L’agence Richard Bagur est ainsi missionnée pour créer la toute première boutique d’optique éco-conçue de France.

 

IMG_2118

Un mot d’abord sur l’opticien à l’origine d’un tel projet : Sébastien Bétend, écolo convaincu, décide en 2011 de lancer une approche inédite de l’optique. Outre des exigences environnementales fortes, l’opticien s’inscrit dans une véritable démarche sociale et économique. Loin du « Made in France » que les marques tentent de s’approprier à grands coups d’arguments marketing difficilement mesurables, L’Optique par Sébastien Bétend s’attache au concept de « Fabriqué en France » : l’ensemble du processus -conception, fabrication, assemblage et finition- est réalisé sur le territoire hexagonal.

 

Pour Richard Bagur, « chaque cas est particulier, l’architecte d’intérieur doit s’adapter, retranscrire avec des codes architecturaux et créatifs la personnalité du client, sa philosophie ».

04-magasin-accueil

Par souci de cohérence, l’intérieur de la boutique se devait donc d’être entièrement pensé « développement durable ».

Aussi, pour l’agencement d’un projet de cette nature, à la fois complexe et exigeant en matière d’écologie, Richard Bagur a souhaité faire confiance aux compétences et à l’exigence de La Fabrique.

 

De l’agencement au mobilier, en passant par les isolants ou la qualité de l’air, le choix des matériaux était loin d’être anodin. Il a fallu rechercher les solutions techniques les plus adaptées, alliant performance environnementale et esthétisme, et prenant en compte le coup des matériaux, ainsi que la solidité et la durabilité de l’ouvrage.

 

06-solaires-presentoir

La Fabrique déclarait à l’Agenceur Bois : « Nous avons par exemple, proposé des panneaux trois plis avec une peinture à l’eau, mais la solution n’était pas assez fine en terme de surface, ou encore des panneaux trois plis replaqués à la colle blanche avec du linoléum, mais cette solution était trop onéreuse. Ce sont finalement des panneaux de mélaminé avec une face plaquée qui ont été retenus pour la réalisation des meubles. »

 

A la demande de l’agence Richard Bagur, La Fabrique s’est attachée à fournir des matériaux performants en terme d’écologie mais aussi de proximité : contreplaqué peuplier italien, trois plis suisse, essences locales, quincaillerie d’ameublement européenne et certifiée par des normes ISO*…

05-miroir-reflet

 

Cette collaboration entre le client, l’architecte d’intérieur et l’agenceur fait ainsi figure d’exemple, et l’agence Richard Bagur est fière d’avoir participé à une telle démarche.

 

Plus de photo ici

 

* La norme ISO 14001 vise à certifier l’engagement en matière de management environnemental

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *